Comment choisir les bons ustensiles de cuisson pour votre cuisine?

ustensiles de cuisson

Les ustensiles sont des éléments indispensables à la cuisine. Ce sont les différents objets ou les accessoires pour l’usage domestique que l’on utilise quotidiennement pour concocter les plats. Il faut noter que ces ustensiles forment la batterie de la cuisine pour le plus grand bonheur de toute la famille.

Les ustensiles basiques, le minimum de base à avoir

L’histoire du matériel de cuisson remonte vers l’an 10 000 avant J-C. Les Japonais ont conçu les premières casseroles en argile pour la cuisson puis en l’an 1 000 av. J.-C., les Chinois ont fabriqué les premiers chaudrons en métal sous la forme de wok de fer. Ainsi, les ustensiles basiques sont les marmites métalliques pour faire le souper, car il peut contenir en grande quantité, les cocottes pour faire mijoter les plats et pour que la viande soit tendre, les casseroles pour bouillir de l’eau, sans oublier les poêles à frire pour les différentes fritures et spécialement le poêle à crêpe pour des délicieux crêpes. On peut aussi retrouver les cafetières pour le goût d’un bon café authentique. Les matériaux pour la fabrication de ses ustensiles ont été généralement en métal. Toutefois, ça a évolué au fil des années. Il est conseillé de voir le site de la marque Pradel France pour voir différents ustensiles, qui peuvent aider.

Les ustensiles modernes pour plus de confort

Les ustensiles de cuisine ont changé petit à petit, puisqu’ils s’innovent de génération en génération. Peut-être qu’au temps de nos grands parents ont cuisiné le compoté dans une marmite métallique ? Actuellement, il y a plusieurs façons et plusieurs manières de faire la cuisine avec l’aide de l’électricité. La trouvaille de l’électricité a révolutionné le monde de la cuisson, car on peut faire d’autres cuisines qui n’existaient pas dans le temps, suite à cela la cuisson est devenue plus facile, comme pour faire cuire le riz par exemple dans un « rice cooker » c’est plus pratique et rapide, aussi appelé étymologiquement marmite à riz en français, les cafetières à capsules avec des capsules déjà près pour ne plus avoir les mains noires avec les marcs de café après avoir mouliné un café, les crêpières pour ne pas se brûler les doigts, les gaufriers. Dans les accessoires de cuisine modernes, il y a l’autocuiseur qu’on surnomme aussi la cocotte minute pour vos cuissons à la vapeur, le mijotage des plats se fait plus vite que les cocottes traditionnelles. La plus grande différence entre les anciens et les modernes sont les matériaux utilisés, car ça va de l’aluminium, l’inox, le granite, et bien d’autres. De ce fait, le matériel de cuisine ajoute une ambiance dans votre cuisine pour le plaisir des yeux et de l’estomac. De plus, les petits bambous de cuisson s’invitent progressivement dans la cuisine pour une alimentation saine et équilibrée.

Les ustensiles haut de gamme

Pour l’anecdote, les bouilloires pourvues de becs étaient dans les années 1690 considérées comme des articles de luxe que seuls les plus aisés pouvaient les acquérir. Même dans le monde de la cuisine, le sur mesure s’invite pour avoir un matériel de cuisine de qualité. Le choix appartient à chacun pour les matériaux et le design de vos futurs ustensiles. L’inox et le cuivre sont les matériels de fabrication par excellence de vos accessoires de cuisine haut de gamme. Autrefois, les ustensiles de cuisson et de cuisine haut de gamme étaient réservés aux professionnels du métier de la bouche, mais ça a changé, les particuliers peuvent aussi en bénéficier à présent. Les ustensiles de qualité sont aussi élégants qu’originaux. Vos cuisines seront équipées par des accessoires de renom. Saviez-vous que le vintage se revisite et commence à gagner le marché du luxe et les ustensiles de cuisson en cuisine ne font pas exception. Alors, les anciennes petites astuces de conservation de nos grands-mères sont revues et améliorées avec les innovations et remisent au goût.

5 astuces de café pour améliorer votre jeu de moulin et de brassage à domicile
Le robot de cuisine : un réel gain de place ?